Un nouveau décret «Maître Restaurateur»

Carole Delaga a présenté officiellement, à l’issue de la remise du 3000ème titre « Maître Restaurateur » , le nouvel arrêté d’application du référentiel Maître Restaurateur lié à la loi sur la Consommation. Au delà de l’utilisation de produits acquis majoritairement frais et de l’importance de l’achat en circuits courts, il stipule que toutes les personnes physiques exerçant leur activité professionnelle dans une entreprise de restauration commerciale ont dorénavant la possibilité de bénéficier du titre Maître Restaurateur, ouvrant ainsi la possibilité aux employés d’un établissement de bénéficier du titre.

Les évolution:

  • le choix des 4 entrées, plats et desserts a été supprimé
  • l’obligation d’acheter frais l’ingrédient principal du plat est réaffirmée
  • la notion de circuits courts est clairement précisée
  • les liens avec le « Fait Maison» sont précisés
  • la possibilité d’attribution du titre à un salarié devrait favoriser l’obtention du titre pour les nouveaux restaurateurs qui n’ont pas les cinq années d’expérience de chef d’entreprise, car leur expérience de salarié pourra être prise en compte. Quoiqu’il en soit, cette ouverture vers les salariés n’enlève rien au fait que c’est l’entreprise, qui continuera à bénéficier du crédit d’impôt,  qui est bénéficiaire du titre et qui doit répondre à l’ensemble des critères.

Retrouvez le corps du décret sur legifrance

Share on LinkedInPin on PinterestTweet about this on TwitterShare on Google+Share on Facebook