Portrait du Maître Restaurateur Cédric MOULOT dans SWING-FEMININ.COM

« Son succès n’a d’égal que sa fougue et lui permet de racheter Le Bon Vivant en 2007, restaurant voisin du Tire-Bouchon, pour n’en faire qu’un seul et même établissement.

En 2009, sa passion pour l’art le conduit à dessiner les contours d’une expérience culinaire autour d’artistes. Quelques mois plus tard, il inaugure deux salons dédiés à Dorette Muller et Claude Weisbuch, artistes qu’il affectionne tout particulièrement, pouvant accueillir repas d’affaires et réunions de familles.

En 2010, les cuisines sont entièrement rénovées pour offrir toujours une meilleure qualité à sa clientèle. Des efforts qui seront récompensés puisqu’il décroche en 2011 le titre de « Maître-Restaurateur ». »

Retrouvez l’intégralité de l’article sur : SWING-FEMININ.COMSWING FEMININ

Share on LinkedInPin on PinterestTweet about this on TwitterShare on Google+Share on Facebook