La palette gourmande des restaurateurs du Bas-Rhin

guibasrhinJeudi 28 novembre 2013 de nombreux chefs de cuisine et patrons de restaurants ont fait le déplacement pour découvrir la toute première édition du guide qui recense les Maitres-Restaurateurs du Bas-Rhin. 83 adresses sont collectées dans une « palette gourmande » réalisée en partenariat avec la CCI du Bas-Rhin à destination du Grand Public. Dans le grand salon du 1er étage de la Chambre des Commerces et de l’Industrie, place Gutenberg à Strasbourg, Jacques Eber, 1er Maitre Restaurateur d’Alsace en 2008 et délégué du grand Est de l’AFMR, n’a pas caché sa joie de tenir entre ses mains, le premier guide existant, symbole d’un aboutissement.

Le patron des Plaisirs Gourmands à Schiltigheim (67) a salué la soixantaine de Maitres-restaurateurs, arrivés du Nord au Sud du Département, le traversant d’est en ouest, venus réceptionner un carton plein de 50 exemplaires à offrir à leur aimable et fidèle clientèle. 5000 guides ont été édités et financés par la CCI de Strasbourg et du Bas-Rhin.

Jean-Luc Heimburger, Président de la CCI de Strasbourg et du Bas-Rhin, a rappelé les circonstances de la création du guide. Invité à la remise du panonceau chez Denis Vetter, il découvrait les tenants et aboutissants du titre. « Il fallait faire quelques chose pour établir une véritable stratégie de communication et de reconnaissance du titre », dit-il, racontant une première réunion dans son bureau avec Jacques Eber, Jacques Lorentz et Thomas Riegert. Le président de la CCI a mis à disposition des moyens humains et financiers pour soutenir la promotion et la valorisation du titre, mentionnant également la rubrique dans le magazine le Point Eco.

« Il était difficile d’avoir une action sans moyen » reconnait Jacques Eber, informant que le gouvernement avait souhaité qu’il n’y ait aucune cotisation à régler pour entrer dans l’AFMR l’Association Française des Maitres Restaurateurs, présidée par Francis ATTRAZIC. « Et Sans argent, pas de communication’, lâche-t-il avec évidence. Créée en 2007, l’AFMR regroupe les chefs disposant du titre « Maître Restaurateur » qui reconnaît l’excellence des meilleurs professionnels de la restauration traditionnelle. Ce titre garantit la réalisation d’une cuisine élaborée sur place par des professionnels confirmés de la restauration et essentiellement composée de produits frais, dans des conditions d’hygiène et de sécurité garanties. Ce titre est issu du contrat de croissance signé en mai 2007 entre le Gouvernement et les principales organisations professionnelles de restaurateurs.
Le TITRE MAITRE RESTAURATEUR constitue un vrai gage de qualité pour la clientèle et une vraie reconnaissance pour les restaurants traditionnels car il valorise le savoir-faire professionnel et les bonnes pratiques. « 35 points sont notifiés dans le cahier des charges » proclame Jacques Eber. Bon nombre d’établissements ont déjà reconduit l’audit. L’année d’obtention et de reconduction figurent toujours sur la plaque préfectorale apposée à l’entrée de l’établissement. Sur celle des Plaisirs Gourmands à Schiltigheim, on peut lire les dates des arrêtés : 11/09/2008 et 24/09/2012.

guibasrhin2

À ce jour, le titre a été décerné à environ 2500 restaurateurs dans toute la France. « Le Bas-Rhin est le premier département en nombre de Maitres-restaurateurs », souligne Jacques Eber. « Dans ce guide, 83 établissements se partagent la palette gourmande au recto et au verso, certifiés depuis septembre 2013 », dévoile le délégué Grand Est de l’AFMR. « Mais depuis, 5 titres ont déjà été remis, 3 restaurateurs sont en cours de réception de la plaque et 11 sont en cours d’audit. Bientot nous serons plus de 100 Maitres-restaurateurs dans le Bas-Rhin », s’exclame-t-il, non sans fierté.
« Je suis ravi de vous annoncer que le crédit d’impôts a été reconduit en 2013/2014 et je vous tiendrai informé des dernières informations transmises lors de la prochaine assemblée générale de l’association à Bercy le 2 décembre prochain », conclut Jacques Eber invitant les chefs présents à poser pour la photo officielle.

Share on LinkedInPin on PinterestTweet about this on TwitterShare on Google+Share on Facebook