Les Maîtres Restaurateurs des Hautes Alpes font fureur au salon de l’agriculture

hautesalpes-agriculture

«Hum, c’est délicieux », « Excellent, vraiment », « C’est quoi la recette ? ».
Sur le stand des Hautes-Alpes, ce jeudi midi, les papilles des visiteurs ne savent plus où donner de la tête.
Eric Rolland, le maître restaurateur des Olivades est aux commandes après avoir pris le relais de son associé Cédric Manzoni et du chef Jean-Pierre Zénou du restaurant Le Clos, la veille.
Dans ses marmites, risotto à l’épeautre, poires Martin-sec confites au vin rouge accompagnées de porc au chocolat, et tartes aux blettes avec bleu du Queyras et farine d’épeautre, une recette inventée le matin même lorsqu’il a ouvert le frigidaire.
« On a à peu près une centaine de produits du label “Hautes-Alpes naturellement” à notre disposition. À nous de composer avec. Et c’est la première fois de ma vie que j’utilise la farine d’épeautre. » Ce que semblent apprécier les affamés du Salon de l’agriculture. L’assiette de dégustation est déjà vide. « On est fières de nos compatriotes » « On est venue ici en premier, voir comment les gens de notre région se débrouillaient, expliquent Graziella, du Vaucluse et Michelle, de Digne-les-Bains. On n’est pas déçues. On est même fières de nos compatriotes. »
Malgré le rythme effréné (il vient d’écouler 750 verrines depuis 11 heures), Eric affiche un large sourire : « C’est génial de devoir s’adapter, de cuisiner là. Je m’éclate. »
Selon le chef cuisinier, l’important est de faire rêver les gens, leur faire plaisir.
Ce salon est également « une opportunité pour chacun de sortir de son microcosme, parler avec des personnes de tous les horizons. »
Les maîtres restaurateurs des Olivades et du Clos voient en cet événement l’occasion « de fédérer tous les acteurs » derrière un même projet, celui de faire connaître le département.
Si Eric Rolland assure qu’il n’y aura aucune retombée économique directe après le salon, « les gens retiendront sûrement ce moment », notamment le fameux risotto à l’épeautre cuisiné par des Haut- Alpins.

Share on LinkedInPin on PinterestTweet about this on TwitterShare on Google+Share on Facebook